Frederick Kiesler

1959

Tirage argentique

34,1 × 39,6 cm

Irving Penn (1917-2009), l’un des maîtres incontestés de la photographie du XXe siècle, est connu pour ses images iconiques de haute couture, ses natures mortes mais aussi et surtout pour ses magnifiques portraits des artistes, écrivains et célébrités qui ont marqué le paysage culturel de leur époque.

Dans cette œuvre, Penn brosse le portrait de l’architecte Austro-américain, Frederick Kiesler (1890-1965), qui s'est fait connaître pour ses conceptions scéniques inventives, mêlant miroirs et projections. En 1926, il s’installa à New York et contribua à la diffusion des idées de l'avant-garde européenne aux États-Unis. Il estimait que "la sculpture, la peinture et l'architecture ne devraient pas être utilisées comme des champs séparés pour diviser notre expérience de l'art et de la vie ; elles sont là pour relier, corréler, lier le rêve et la réalité". Son projet le plus iconique – et pourtant jamais réalisé – est celui avec lequel il pose sur ce portrait : The Endless House, une maison unifamiliale dont la forme biomorphique et l'absence d'angles contrastent fortement avec la géométrie stricte du modernisme de l'époque. Cette structure devait répondre aux exigences fonctionnelles et spirituelles des occupants. Le projet de construction à l’échelle dans le jardin du MoMA ne s'est finalement jamais concrétisé. Néanmoins, le concept de Kiesler a eu une grande influence et incarne avec une grande justesse son leitmotiv : "La forme ne suit pas la fonction. La fonction suit la vision. La vision suit la réalité ».

Cette photographie a été présentée pour la première par la Collection Pinault en 2023 lors de l’exposition “Irving Penn, Portraits d’artistes”, à la Villa Les Roches Brunes, Dinard.

Expositions