Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Artistes (0)

Voir tout Voir moins
Filtrer par

Expositions (0)

Voir tout Voir moins
Filtrer par

Médias (0)

Voir tout Voir moins
Filtrer par
Fermer

Balloon Dog (Magenta) , 1994-2000
Jeff Koons

Smoke Screen , 1990-1995
David Hammons

No Title (A dialogue, stated …) , 1998
Raymond Pettibon

Sex III , 2003
Jake & Dinos Chapman

Where Are We Going? Where Do We Come From? Is There a Reason? , 2000-2004
Damien Hirst

Sans titre , 1998
Maurizio Cattelan

Untitled (Tsunami, Blue) , 2006
Piotr Uklanski

Crédits
© Jeff Koons Photo : Santi Caleca Fermer
Crédits
© Raymond Pettibon Photo: Santi Caleca Fermer
Crédits
Jake & Dinos CHAPMAN © Adagp, Paris, 2022 Photo : Santi Caleca Fermer
Crédits
© Damien Hirst and Science Ltd. All rights reserved, Adagp, Paris, 2022 Photographed by Prudence Cuming Associates Fermer
Crédits
© Maurizio Cattelan © Maurizio Cattelan Photo : Attilio Maranzano Fermer
Crédits
© Piotr Uklanski © Piotr Uklanski Fermer
Sous le commissariat de Alison M. Gingeras
Sous le commissariat de Alison M. Gingeras

Comment les artistes se saisissent-ils des mythes de notre société de consommation et de la communication de masse ? Qu’est-ce que les œuvres peuvent dire de notre identité, prise dans des déterminismes culturels, historiques et géographiques ? Les 18 artistes contemporains présentés lors de l’exposition « Post-Pop », conçue par Alison Gingeras et tenue du 11 novembre 2006 au 11 mars 2007 au Palazzo Grassi, apportaient chacun un éclairage singulier à ces questions.

L’American Way of Life y était détricoté et critiqué à l’aune des icônes consommatrices de Jeff Koons, des innovations spatiales de Charles Ray, de la subtile réflexion raciale de David Hammons, ou encore de l’univers punk de Raymond Pettibon. Les Young British Artists, à l’image des frères Chapman ou de Damien Hirst, questionnaient avec un sens certain de la provocation le chaos de la guerre ou nos habitudes fétichistes de consommation. Maurizio Cattelan et Piotr Uklanski, par le truchement d’univers très différents, posaient quant à eux un regard critique, faussement candide, sur les heures sombres de l’histoire. 

Engagées, réflexives, parfois dérangeantes, les œuvres montrées lors de « Post-Pop », deuxième exposition ayant investi le Palazzo Grassi après « Where Are We Going? », dévoilait un peu plus le goût présidant à la Collection Pinault et la diversité des pratiques artistiques contemporaines.   

Pour ajouter une œuvre à votre exposition, cliquez sur le signet à côté de cette œuvre. Vous pourrez ensuite retrouver ici votre collection et l'organiser.

Fermer

Êtes-vous sûr de vouloir commencer une nouvelle exposition ? L'exposition en cours sera perdue.

Oui   Annuler

Vous pouvez désormais constituer une nouvelle exposition.

Fermer

Vous n'avez plus d'œuvre dans votre exposition.

Fermer
Il n'y a aucun résultat pour la recherche "".