À Triple Tour

© ALLORA Jennifer & CALZADILLA Guillermo © Philippe Berthé / Centre des monuments nationaux
Vue d'exposition, A Triple Tour, Conciergerie, Paris, 21 octobre 2013 - 6 janvier 2014.
© ALLORA Jennifer & CALZADILLA Guillermo © Philippe Berthé / Centre des monuments nationaux
Vue d'exposition, A Triple Tour, Conciergerie, Paris, 21 octobre 2013 - 6 janvier 2014.
© SUN Yuan & PENG Yu © Philippe Berthé / Centre des monuments nationaux
Vue d'exposition, A Triple Tour, Conciergerie, Paris, 21 octobre 2013 - 6 janvier 2014.
© Philippe Berthé / Centre des monuments nationaux
Vue d'exposition, A Triple Tour, Conciergerie, Paris, 21 octobre 2013 - 6 janvier 2014.
© Philippe Berthé / Centre des monuments nationaux
Vue d'exposition, A Triple Tour, Conciergerie, Paris, 21 octobre 2013 - 6 janvier 2014.
© Mona Hatoum © Philippe Berthé / Centre des monuments nationaux
Vue d'exposition, A Triple Tour, Conciergerie, Paris, 21 octobre 2013 - 6 janvier 2014.
© Mona Hatoum © Philippe Berthé / Centre des monuments nationaux
Vue d'exposition, A Triple Tour, Conciergerie, Paris, 21 octobre 2013 - 6 janvier 2014.
© Diana Thater © Philippe Berthé / Centre des monuments nationaux
Vue d'exposition, A Triple Tour, Conciergerie, Paris, 21 octobre 2013 - 6 janvier 2014.
© Justin Matherly © Philippe Berthé / Centre des monuments nationaux
Vue d'exposition, A Triple Tour, Conciergerie, Paris, 21 octobre 2013 - 6 janvier 2014.

Sous le commissariat de

À la lumière de l’apport théorique de Michel Foucault, indissociable de cette thématique, l’exposition faisait s’entrecroiser deux axes principaux, l’un centré sur les menaces et carcans inhérents à nos sociétés, l’autre s’articulant autour de l’individu confronté à l’enfermement comme conséquence de maladies physiques ou de troubles psychologiques. Couvrant une période des années 1970 aux années 2010, la quarantaine d’œuvres exposées, toutes issues de la Collection Pinault, interrogeait autant de situations d’ordre politique, économique, social ou même intellectuel, sanitaire et technologique susceptibles de produire une forme d’aliénation. Les propositions des vingt-deux artistes internationaux convoqués, parmi lesquels Mona Hatoum, Bill Viola, Michelangelo Pistoletto, Diana Thater ou encore Tetsumi Kudo, donnaient à voir un portrait sans complaisance, mais non dépourvu d’espoir voire d’humour, de notre condition humaine, tiraillée entre la position de victime et celle de décideur de son propre destin.

Pour la première fois depuis sa création, la Collection Pinault était accueillie à Paris dans un monument emblématique de l’histoire de France, présentant pour l’occasion une grande majorité d’œuvres n’ayant encore jamais été exposées.

Les œuvres de l'exposition À Triple Tour