Untitled (Fashion)

1982-1984

Ektacolor print mounted on Sintra

60 x 40 in

Richard Prince appartient à une génération d’artistes immergés dans une culture saturée d'images commerciales qui, dès la fin des années 1970, décide de s'en approprier le langage visuel. Prince exploite les images de la publicité du magazine Time / Life, identifiant des codes stéréotypés qu'il choisit ensuite de « rephotographier ». Dans ce processus, il élimine le texte publicitaire, recadre et agrandit les images, les regroupant ensuite en catégories génériques. Ce processus d’appropriation vise à les décontextualiser de leur fonction commerciale pour en faire des œuvres d’art, et redéfinir ainsi les concepts d’authenticité, de propriété et d'aura de l'image. 
 

Entre 1982 et 1984, Prince réalise une série de neuf « rephotographies » tirées de publicités de mode féminine, intitulée Fashion. Les œuvres explorent la représentation des femmes dans l'imaginaire masculin et la culture américaine. Prince parvient à reconstituer le « type » codifié du mannequin inaccessible par le biais de la répétition de gros plans aux visages obstrués par des accessoires tels que des lunettes de soleil ou des visières. Une brume violette saturée d'ombres intenses confère à ces images une qualité sculpturale aux contrastes dramatiques. Ces mannequins anonymes apparaissent comme des statues mythologiques sur lesquelles sont projetés les récits inconscients de la société américaine.

Cette œuvre a été montrée pour la première fois par la Collection Pinault en 2023 au Couvent des Jacobins à Rennes, à l’occasion de l’exposition « Forever Sixties ».