Years Months Weeks

2016

Acrylic on canvas

72 × 124 × 1 9/16 in

Principal représentant du Pop Art de la côte Ouest des Etats-Unis depuis les années 1960, Ed Ruscha partage dans son travail sa fascination pour la vie moderne américaine et ses vastes paysages. Travaillant avec une variété de médiums (peinture, gravure, photo, film, publication), il laisse apparaître l’influence de l’industrie du cinéma hollywoodien et celle de la pop culture de Los Angeles.
Years Months Weeks fait partie d’une série réalisée par l’artiste en 2016, intitulée "Extremes and In-Betweens" où l’artiste joue avec l’échelle du texte comme signe visuel et système de mots englobant des concepts difficilement représentables. Science, univers, temps, sont autant de thématiques abstraites qui se retrouvent segmentées par un langage hiérarchisé.


Years Months Weeks aborde de manière littérale le passage implacable du temps. Réalisés dans la police caractéristique de Ruscha "Boy Scout Utility Modern", les mots rapetissent et semblent ainsi filer comme les secondes, presqu’illisibles en bas de la toile. Ordonnés sur fond neutre, un néant poudreux aux teintes gris-beiges, les mots se révèlent en négatif, sans couleurs. On comprend alors qu’il ne s’agit pas tant de rendre tangible ce qui échappe à toute matérialisation, mais d’établir des relations d’échelles typographiques relatives à la surface du tableau. « J'aime l'idée qu'un mot devienne une image, qu'il quitte presque son corps, puis qu'il revienne et redevienne un mot » *, a déclaré l’artiste.

Cette œuvre a été montrée pour la première fois par la Collection Pinault en 2023 au Couvent des Jacobins à Rennes, à l’occasion de l’exposition « Forever Sixties ».

*Ed Ruscha, cité dans Calvin Tomkins, “Ed Ruscha’s L.A.”, The New Yorker, 24 Juin 2013 : “I like the idea of a word becoming a picture, almost leaving its body, then coming back and becoming a word again”.

Expositions
les autres œuvres de Ed Ruscha