Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Artistes (0)

Voir tout Voir moins
Filtrer par

Expositions (0)

Voir tout Voir moins
Filtrer par

Médias (0)

Voir tout Voir moins
Filtrer par
Fermer
Crédits
© Damien Hirst and Science Ltd. All rights reserved, Adagp, Paris, 2022 Photographed by Prudence Cuming Associates Fermer
Crédits
© Damien Hirst and Science Ltd. All rights reserved, Adagp, Paris, 2022 Courtesy Jay Jopling / White Cube, London Photo : Stephen White Fermer
Crédits
© Damien Hirst and Science Ltd. All rights reserved, Adagp, Paris, 2022 Courtesy Jay Jopling / White Cube, London Photo : Stephen White Fermer
Crédits
© Damien Hirst and Science Ltd. All rights reserved, Adagp, Paris, 2022 Courtesy Jay Jopling / White Cube, London Photo : Stephen White Fermer
Crédits
© Damien Hirst and Science Ltd. All rights reserved, Adagp, Paris, 2022 Courtesy Jay Jopling / White Cube, London Photo : Stephen White Fermer
Verre, acier peint, silicone, couteaux de cuisine, brochettes à barbecue, livres en résine, portefeuille en cuir et laiton, encrier en verre weil, stylo plume Mont Blanc, palette de peinture en bois, pinceaux en bois, têtes de vaches, têtes de boeufs et solution de formaldéhyde
Aquarium: 45,7 x 91,4 x 45,7 cm (chaque) Dimensions totales: 45,7 x 228,6 x 228,6 cm

Les quatre caissons de verre, disposés en croix grecque, contiennent chacun une tête de bœuf conservée dans du formol, dépecée et transpercée de multiples couteaux. L’installation Matthew, Mark, Luke and John emprunte son titre à l’histoire chrétienne mais, plutôt que d’évoquer chaque évangéliste par la créature qui lui est attribuée, l'artiste ne retient que le bœuf, associé à Luc.

Utilisant à plusieurs reprises le bovin dans ses installations morbides, Damien Hirst en exhibe ici la tête, siège de la pensée. L'élément de choc est ici important et, bien qu'il ne soit pas utilisé uniquement comme justification dans le travail de l’artiste, revient comme un motif constant, capable de retenir l’attention du spectateur entre fascination et dégoût.

Tétramorphe artistique stigmatisant le culte et livrant une méditation mélancolique sur le sacré, et donc sur l’art, l'œuvre Matthew, Mark, Luke and John de Damien Hirst est conservée au sein de la Collection Pinault. Elle a été présentée pour la première fois à l’occasion de l’exposition « Agony and Ecstasy » au Songeun Artspace à Séoul (2011).

Expositions

 

Art Lovers, Grimaldi Forum, Monaco
10/07/2014 - 15/09/2014

 

Agony and Ecstasy, SongEun ArtSpace, Séoul
03/09/2011 - 19/11/2011

Pour ajouter une œuvre à votre exposition, cliquez sur le signet à côté de cette œuvre. Vous pourrez ensuite retrouver ici votre collection et l'organiser.

Fermer

Êtes-vous sûr de vouloir commencer une nouvelle exposition ? L'exposition en cours sera perdue.

Oui   Annuler

Vous pouvez désormais constituer une nouvelle exposition.

Fermer

Vous n'avez plus d'œuvre dans votre exposition.

Fermer
Il n'y a aucun résultat pour la recherche "".